Pages

07/07/2017

La piste cyclable et l'abri du fontainier au Trou Salé à Toussus le Noble

Porte de l'abri du fontainier , au Trou salé, sous la RD 938
A plusieurs reprises, pour ses sorties découvertes, le Groupe Historique de Toussus, a organisé des promenades qui permettent de découvrir les travaux réalisés sous le règne de Louis XIV pour conduire les eaux du plateau aux fontaines du château de Versailles. Une ingéniosité des hommes de l'époque pour répondre aux voeux du Roi Soleil et éblouir le monde invité au Château de Versailles.

Sur les terres de la commune de Toussus le Noble se trouve la Ferme du Trou Salé dont la Porte du même nom, patrimoine classé. L’une des nombreuses portes qui délimitaient le grand parc de chasse du Roi Soleil. (voir lien)
Un vaste domaine, créé autour du château de Versailles par Louis XIV à partir de la fin du XVIIe siècle afin de délimiter son domaine.
Clos par un mur en 1683, le domaine avait une superficie de 8600 hectares. Ce mur est encore partiellement présent et visible sur la RD 938 entre Buc et Toussus.
Pavillon du Fontainier
aux arcades de Buc
Contre la digue de l’étang du Trou Salé, se termine l’aqueduc venant de l’étang de Saclay. A cette extrémité, son architecture reste visible sur une trentaine de mètres. Un édifice actuellement dégradé, dû essentiellement à la végétation envahissante et le manque d’entretien.

Au croisement des deux digues, sous la RD938 face à la ferme du Trou salé, se trouve l’abri pour le fontainier. Il était chargé de la manœuvre des soupapes de l’étang. Le fontainier logeait au pavillon des arcades de Buc.
L’étang du trou salé avait servi lors des début de l’aviation et l'installation de l'aéroport de Toussus à faire les essais des premiers hydroplanes d’Esnault Pelterie et de Farman.
Pendant la guerre de 1939-1945, l'aéroport est occupé par l'Armée de l'air allemande, qui assèche l'étang du Trou-Salé.

Hydroplane Farman
sur l'étang du Trou Salé - Coll le Voguer
en arrière plan le mur de la digue.
Aujourd'hui, avec l’aménagement de la piste cyclable sur la RD938 c'est une occasion de pouvoir préserver ce lieu dans le cadre de la sauvegarde et la promotion du patrimoine de notre région, avant la fin des travaux.
Un espace qui mériterait une mise en valeur, comme l’a fait remarqué le GHTN, à plusieurs reprises et la mise en évidence des bornes au Lys royal retrouvées à Toussus en 1996.
Des bornes qui permettaient de délimiter les réseaux d'approvisionnement en eau du Château et d'identifier les infrastructures royales autour du Grand Parc de Versailles 



06/07/2017

Le Monument aux morts de Toussus - Au cœur de la Mémoire

Monument aux Morts - Toussus-le-Noble
Le 18 novembre 1945 est inauguré le monument croix de Lorraine, élevé à la mémoire des Morts, victimes des bombardements aériens du 11 et 12 août 1944 à Toussus-le-Noble : Flament André, Etienne Madeleine, Michaud Lucien, Favia Maria, Lemaire Albert, Escalaud Victor et Fratacci Antoine (fusillé par les Allemands).
Deux héros de l'armée Leclerc tombés au champ d'honneur le 24 août 1944, jour de la Libération : le maréchal des logis Castaner et le cavalier Poulin sont inhumés sous ce monument.

Depuis, chaque année la 2ème DB faisait une halte à Toussus pour honorer les héros morts pour la Patrie.  Avec le temps, les anciens de la 2eme DB se font âgés. Pour le souvenir et marquer leur passage lors de la libération de Toussus, en route vers Paris, la mairie a décidé le 8 mai 2011 de marquer cet événement par l'inauguration de la borne du 458e Km du serment de Koufra en face de l’actuel monument aux morts.

Toussus, Coeur de Village - 2007
Toussus, Coeur de village - 2007
En 2007, suite à l’extension de la commune et le doublement de sa population, décision a été prise par la municipalité de l’époque de créer un cœur de village autour de la mairie et de ses monuments, au travers de la création d’un centre de village avec médecins,  supérette, médiathèque, crèche, habitations et espaces verts, comme nous le connaissons aujourd’hui,  mais inachevé pour cause de changement d’équipe municipale en 2014.

Toussus, Coeur de village - 2017
2017, l’équipe municipale actuelle reprend le flambeau "Coeur de village" et présente le 24 juin, son projet au travers d'un Atelier de Paysage et d'Urbanisme. 
Un beau projet d’espaces verts, exposé aux habitants de la commune,  sauf que  - surprise - le monument aux morts est remplacé par un « parvis des mariés ».
Le monument aux morts serait remplacé par une « Place de Mémoire ».

Pourquoi  supprimer ou déplacer ce monument et la sépulture des héros morts pour la France, patrimoine classé,  pour une population socio-économique active mais nomade, sans connaissance de l'Histoire de la Commune et de la Région, au lieu d'enraciner et perpétuer le Souvenir ?
Nous avions en son temps, exprimé notre avis sur ce sujet lors de la préparation de l'événement aviation 14-18, en 2016, dans le lien : Les mairies garants de la Mémoire

Le Groupe Historique de Toussus (GHTN) n'a pas encore officialisé son avis ou informé de son travail qui a abouti à cette présentation et pour ce monument qui demeure à plusieurs titres témoin historique de la commune et des noms gravés qui traduisent le poids des guerres sur la vie locale. 

Juridiquement, il est vrai que les monuments aux morts sont pour la plupart des biens communaux et relèvent de la compétence des municipalités mais est-ce bien le cas s’ils sont en plus, sépultures ?
Une législation stricte à ce sujet et l'inhumation bien compliquée.

Ces monuments aux morts sont édifiés pour rassembler la population autour du Souvenir et qui permettent un maillage du territoire français. Ils disposent d'importants atouts ne serait-ce que celle de rappeler la mort et la souffrance de million de personnes sur le champ de bataille dans la « passion de la patrie » en ayant la capacité à occuper l’espace et à déployer une Mémoire.
Une mémoire qui nous rappelle constamment que la Nation est une construction dont la Mémoire est l’un des piliers fondamentaux.

Cette Mémoire qui nous a guidé tout le long du Centenaire de l’aéroport de Toussus en 2007 : « Pour que la mémoire demeure », le saut de Pégoud en 2013, aviation 14-18, en 2016,  et poser les Regards d'Aériapole, dans le challenge de l'Aéro-Saclay 2017 : "L'avenir est une porte, le passé en est la clé", mais ça, c'est une autre histoire...

Articles associés:

http://aeriapole.blogspot.fr/2011/05/borne-du-serment-de-koufra-toussus-le.html
http://aeriapole.blogspot.fr/2011/09/la-fierte-detre-nobeltussois-ce-week.html
http://aeriapole.blogspot.fr/2015/11/memoire-sur-les-lieux-des-combats-du.html
http://aeriapole.blogspot.fr/2016/05/la-fontaine-de-la-place-de-la-mairie.html



03/07/2017

Toussus - Buc : La piste cyclable de la RD 938

Travaux piste cyclable RD 938
Bonne nouvelle aux cyclistes pour cette saison d’été 2017.  La route infernale ne sera plus qu'un mauvais souvenir.
Les travaux de la piste cyclable, tant attendue, ont démarré début juin.

Le marché a été attribué à l’entreprise LE FOLL spécialisée dans ce domaine.
Confirmés par les services du Conseil Général et VGP, les travaux ont commencé la première semaine de juin et cela pour une durée d’environ deux mois.
Le 15 juin, le petit tronçon qui devait relier la piste cyclable existante de la commune de Toussus à la RD938 a été attribué par la mairie à cette même société.

Les travaux vont bon train et à cette allure, la piste serait terminée à la prochaine rentrée scolaire de septembre 2017.

Ferme du Trou Salé
Dès à présent, à fur et à mesure de l’avancement des travaux, nous pouvons constater la mise en valeur de points de vue touristiques tel que la porte du trou salé, monument classé ainsi que les terres fertiles du plateau et l’espace dégagé de l’aéroport de Toussus.  
Une carte maîtresse pour le développement des déplacements en modes actifs, touristiques et en prévision de la Ryder Cup ou plus de 200.000 visiteurs seraient attendus. 
Aéroport de Toussus-le-Noble
Des retombées directes de l’événement évaluée à 143 millions d’euros  et un impact économique pour l’agglomération d’environ 90 millions d’euros.

Une piste cyclable qui intégrera le parcours de la Véloscénie : 450 kms d’itinéraire vélo de Paris au Mont Saint Michel.


Dans l'immédiat, l’accès à Buc, Les Loges et Versailles par vélo ne sera plus sur la route infernale mais une belle voie pour l’usage du vélo au quotidien, liant l’utile à l’agrément.
Une mise en valeur du territoire dans le respect du plan des déplacements urbains approuvé par le Conseil Général d’Ile de France, pour une croissance des déplacements en modes actifs (marche et vélo).

Un accomplissement qui n’aurait pu être réalisé sans la ténacité et le travail assidu d’élus et d’associations au service de leurs concitoyens, de leurs communes et de leurs adhérents.

Nous leur sommes reconnaissants. Qu’ils en soient mille fois remerciés.