Pages

29/12/2010

Meilleurs Voeux pour 2011


A l'occasion de cette Nouvelle Année qui nous ouvrira ses portes dans les prochains jours, nous vous présentons nos Meilleurs Voeux et nos meilleurs souhaits afin d'être acteurs constructifs dans notre environnement en pleine mutation.


A Bientôt en 2011 pour mettre en place des projets que nous vous proposerons et qui nous tiennent à coeur.

13/12/2010

L'Esprit Pionnier - Terrafugia la voiture volante


En 1917, quand Glenn Curtiss rival des frères Wright présenta les plans de son Curtiss Autoplane, il se doutait bien qu'un engin volant similaire puisse voir le jour.
Cent ans plus tard, la voiture volante n'est plus du monde de la science-fiction. L'entreprise américaine Terrafugia mettra en vente son premier modèle à partir de fin 2011.

Ce véhicule propulsé par une hélice arrière, dispose de deux ailes qui se déplient rapidement. Il devient avion et peut alors décoller et voler.

Des possibilités et un potentiel nouveau à tous les petits aéroports disséminés sur le territoire et qui permettent aux endroits les plus reculés d'être facilement accessibles.
Vous avez dit : un avion bien rangé dans son garage ? Il faut donc voir la vidéo sur Youtube

09/12/2010

Avenir de l'Aéroport de Toussus : C'est écrit dans le ciel !


Suite à la première consultation publique qui a eu lieu le 6 décembre à Toussus le Noble entre Mme La Ministre Valérie Pécresse et la population afin de sonder l'opinion sur l'avenir et le devenir de l'aéroport de Toussus - lire article de E. Fèvre / Les Nouvelles de Versailles - Il semble que c'est pour une meilleure réglementation des plages de silence, le non survol des habitations et la présence d'avions nouvelle génération ou munis de silencieux que les associations de riverains voudraient plancher.

Mais, si l'avenir de l'aéroport était écrit dans le ciel ?
A partir de cette vidéo (espace aeroport toussus) , l'évolution du paysage depuis 1949 à aujourd'hui est de fait, la demonstration d'un développement urbain récent (1990) autour d'un aéroport que l'on asphyxie.
De l'histoire de l'aéronautique française et des huit aéroports qui ont existé sur le plateau, seul Toussus subsiste et tout un patrimoine aéronautique régional qui n'est présent que dans les manuels d'Histoire et le nom de rues de certaines communes.
Les gestions des municipalités en quête de rentrées communales y sont pour quelque chose dans cette situation. Peu de communes en profitent directement des mannes de ce reservoir économique. Ils n'ont que les inconvénients. D'où une urbanisation à tout va et des promesses à venir ou à tenir à une population économiquement de plus en plus nomade.

Privilégier le cocooning électoral ou préserver un pôle économique ?
A moins de se diriger vers un jugement de Salomon à la recherche de "l'équilibre"; vecteur de stabilité sociale et économique.
Des éléments développés lors de la préparation du Centenaire en 2006 et que nous invitons à consulter. (lire article : Equilibre et Stabilité)

03/12/2010

Avenir de l'aéroport de Toussus - Elle est venue... ils étaient là...


Bravant le froid, ils étaient venu très nombreux des différentes communes des alentours pour assister à cette réunion d'échange sur l'avenir de l'aéroport de Toussus, proposée par Mme la Ministre Valérie Pécresse.
A tour de rôle et dans le respect des opinions de chacun, les représentants des associations contre la nuisance aérienne se sont exprimés, dont en premier le maire de Châteaufort qui a communiqué son vif mécontentement sur l'état actuel du survol et de la nuisance aerienne sur Châteaufort.

L'idée de cette concertation semble être partie en début de cette année, de Buc, d'une réflection faite par un habitant sur : "Quel avenir pour l'aéroport de Toussus ?"
Une question "dans le mille" au vu de cette première réunion de concertation et d'autres qui suivront sous peu à Chateaufort et Magny.

Pour l'instant, selon Mme Pécresse, du point de vue de l'Administration et du gouvernement il n'y aurait aucune relation entre cette question posée et le projet de l'OIN sur le développement du plateau de Saclay.
De plus, aucune crainte de transformer Toussus en un second Bourget qui est loin d'avoir atteint ses possibilités.

Une réflexion qui évoluera en fonction des résultats qui auront été récoltés lors de ces réunions consultatives.
La proposition du Maire de Toussus, Gilles Pancher, de protéger les terrains actuels de Toussus en terrains agricoles non constructibles, pourra préserver cet environnement aéronautique, économique et historique.
Suggestion retenue par Mme Pecresse pour défendre les emplois sur le plateau, tout en concédant qu'il est important d'apporter une réglementation plus stricte des plages de silence les week ends.
Affaire à suivre....



02/12/2010

L'Esprit Pionnier - Cobalt Aircraft


Ces dernières années, une nouvelle catégorie de jets légers, les VLJ (Very Light Jet), a fait son apparition dans le paysage aéronautique mondial. La plupart des projets sont en cours de développement depuis 2005.
En théorie, le principe de construction d’un VLJ est plutôt simple. La conception de ces avions doit amener à réduire les coûts d’exploitation de l’appareil - afin de séduire aussi bien les privés que les compagnies d’avions-taxi et de vol à la demande ou encore les entreprises.

C'est dans cet esprit pionnier qu'en 2007 est venu s'installer Cobalt Aircraft, à Toussus.
Une entreprise et un projet porté par des français aguerris aux USA pour construire un avion rapide, économe en carburant et bénéficiant d'une cabine d'un confort exceptionnel. Ce sera le Co50.
Dessiné et conçu à Toussus, il sera aux dernières nouvelles , selon le PDG David Loury, assemblé soit au Canada ou aux USA. Le processus de certification prendra environ deux ans. L'usine devrait employer au moins 50 personnes.

Selon le président de Cobalt Aircraft, près de 1000 acheteurs seraient intéressés par le Cobalt 50. L'avion de cinq places a été présenté pour la première fois au public en juillet dernier.

L'appareil, dont l'hélice est située à l'arrière, est né dans l'esprit de David Loury il y a huit ans. L'ingénieur vise la clientèle d'affaires nord-américaine. « Notre marché est à 75 % aux États-Unis et au Canada, mais principalement aux États-Unis, je ne vous le cache pas, dont quelques états qui sont connus pour leur grosse activité d'aviation en général comme la Californie, la Floride ou le Texas », mentionne M. Loury. (radio Canada)

http://www.cobalt-aircraft.com/ et sur YouTube